REEL
Accueil - Actions en Lorraine - POLE DE COMPETITIVITE EAU ALSACE LORRAINE
POLE DE COMPETITIVITE EAU ALSACE LORRAINE Imprimer
 27 janvier 2011

HYDREOS

Le pôle de compétitivité Eau - Alsace Lorraine a été labellisé le 11 mai 2010.

 

 

 

Les Actualités du Pôle

A l'issue de la réunion du CIADT (Comité Interministériel pour l'Aménagement et le Développement du Territoire) du 11 mai 2010, la labellisation du pôle « Qualité des eaux continentales - santé des populations et des écosystèmes » des Régions Alsace et Lorraine a été annoncée. Ce pôle bénéficie de la dynamique de tous les réseaux existants sur les deux régions concernées (Cluster Ecopôle Lorraine, REALISE, Zone Atelier Moselle, Eco-Entreprises Alsaciennes, ...) et est porté par l'association Pôle de l'Eau Alsace Lorraine créée le 10 septembre 2009.

 

Ses objectifs

L'ambition du Pôle est double : au plan interrégional : soutenir et valoriser le potentiel des Régions Alsace et Lorraine dans un domaine où leurs avantages comparatifs sont indéniables, afin d'en développer l'attractivité économique et scientifique. au plan national et international : contribuer de façon décisive à relever les défis que pose la préservation de la qualité de l'eau, priorité de politique publique fixée tant par le Grenelle de l'environnement en France que par l'Union européenne.

La vocation du Pôle « Qualité des eaux continentales - santé des populations et des écosystèmes » des Régions Alsace et Lorraine est de générer, par des recherches collaboratives associant entreprises, laboratoires, bureaux d'études écoles et universités des deux Régions, les innovations et solutions industrielles destinées à offrir des services, des biens compétitifs et des formations.

 

Son organisation

Issu d'une concertation approfondie, ce programme est organisé sous forme de « Chantiers ».

Trois chantiers thématiques dédiés à l'innovation, aux nouveaux produits et à la conquête de leurs marchés.

Le Chantier « Maîtrise des polluants » vise à couvrir les besoins fondamentaux en matière d'écotoxicité des polluants vis-à-vis de l'homme et de l'environnement. Deux thèmes sont retenus : la connaissance des résidus médicamenteux humains et vétérinaires et la gestion préventive des pollutions agricoles. • Le Chantier « Réseaux et transports » concerne le principal enjeu économique de la gestion publique de l'eau. Il innovera sur trois thèmes : la gestion durable des réseaux au service des politiques d'investissement, la gestion dynamique des réseaux en appui à l'exploitation, et les biofilms avec des enjeux sanitaires et énergétiques. • Le Chantier « Eaux et écosystèmes » a retenu quatre thèmes : la restauration et la valorisation écologique des milieux humides, l'ingénierie de la protection de la ressource en eau, le traitement des rejets par des zones humides et la gestion de la qualité des eaux de mines noyées.

 

Deux chantiers visent à affirmer le positionnement international du projet :

La création d'un pôle international de formation aux sciences et technologies de l'eau : dans l'économie de la connaissance, la formation constitue en effet un levier pour ouvrir les marchés aux entreprises de biens et de services à l'export ;

L'acquisition et la diffusion de l'information stratégique.


Deux chantiers sont dédiés à la création de richesse territoriale par l'innovation et les réseaux :

Le Chantier « Compétitivité des ETI et PME » doit identifier, organiser et rendre opérationnelle une population d'entreprises liées au positionnement du Pôle dans les deux Régions.

Le Chantier « Montage et accompagnement de projets collaboratifs » apporte l'ingénierie nécessaire aux projets collaboratifs. Il a également en charge la protection de l'innovation et de la propriété intellectuelle.

 

Le pôle a déjà établi un plan de travail structuré et identifié des projets en 2010 sur : la maîtrise des polluants émergents ; la gestion patrimoniale et dynamique des réseaux de transport de l'eau ; la protection des sources et la valorisation écologique des milieux humides.

 

Il y a à la clef, sur le territoire, des gisements importants d'activités et d'emplois nouveaux dans les domaines de l'eau, de la santé et des écosystèmes, qui renforceront l'attractivité et le soutien aux PME PMI innovantes en les dotant d'un dispositif de veille technologique performant. Près de 300 PME/PMI ont été déjà identifiées comme pouvant bénéficier des services de conseil du Pôle et développer ainsi l'innovation et investir de nouveaux marchés.

Ses soutiens

Le pôle bénéficie par ailleurs d'un fort potentiel économique, scientifique et technique :
- 2500 chercheurs publics et privés ; des compétences reconnues en matière de sécurité sanitaire de l'eau, la gestion des milieux, la connaissance des pollutions ou la mesure des paramètres de qualité des eaux ; plus de 4000 étudiants, 75 thèses soutenues par an.
- la présence, outre des trois premiers groupes industriels de l'eau - SAUR, Suez Environnement et Veolia -, de deux entreprises leaders mondiaux dans leur secteur, Nestlé Waters et Saint-Gobain Pont-à-Mousson et de nombreuses PME et entreprises de taille intermédiaire compétitives sur les marchés internationaux.
- au total, plus de 36 000 emplois industriels sur le thème de l'eau dont 18 000 sur les thèmes centraux du Pôle.

 

 

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , Chargé de Mission - tél. 03.83.68.49.61 - 06.24.15.02.25

Geroges POTTECHER, Directeur

 

Pôle de l'Eau Alsace-Lorraine

71 rue de la Grande Haie 54510 TOMBLAINE

web : www.hydreos.fr

 
-  Laisser un commentaire
X
Remplissez le formulaire suivant pour laisser votre commentaire
Code de sécurité
changer l'image
Votre commentaire doit être validé
avant d'apparaître sur la page.